Ordre de placement des pédales d'effets de guitare, utilisation de la boucle d'effets

Tout guitariste est amené tôt ou tard à utiliser des pédales d’effets pour trouver et modeler son propre son. Alors il se retrouve vite confronté à un problème bien connu : comment placer ses pédales d’effets de guitare dans la chaine du signal ? Dois-je les insérer dans la boucle d’effets de mon ampli ou brancher directement ma guitare dessus ?

Le placement des pédales d'effets

La boucle d’effets

Elle se situe généralement à l’arrière de votre ampli. Elle se présente sous la forme de 2 prises jack, l’une permet de faire sortir le signal de votre ampli et l’autre permet de le faire revenir.

La sortie = Out, Send, Fx out, Fx send, Effect out, Effect send

Le retour = In, Fx in, Fx return, EFFECT IN, effect return

 

Boucle d'effets ampli Marshall

Send et return de la boucle d’effets d’un ampli Marshall

 

Comment ça marche ?

Quand on regarde de près un ampli de guitare on retrouve souvent le même schéma : on trouve les potards de gain et d’égalisations formant ainsi le préampli. Le dernier est celui du master volume, c’est celui qui contrôle l’ampli de puissance. La boucle d’effets trouve donc entre le préampli et l’ampli de puissance. Donc le signal qui entre dans l’ampli est d’abord traité par le préampli (gain et égalisation), puis traverse la boucle d’effets et est enfin diffusé dans le haut parleur au volume souhaité par le potard.

 

Parcours du signal de guitare à travers la boucle d'effets de l'ampli

Parcours du signal de guitare à travers la boucle d’effets de l’ampli

 

Quel intérêt ?

Placer ses pédales d’effets au sol, brancher la guitare dessus et les relier à l’ampli est une bonne méthode pour avoir un bon son. Mais utiliser la boucle d’effets de l’ampli apporte un tout autre avantage. Quand on aime le son saturé de son ampli et sa personnalité ( côté muddy d’Orange, le grain d’un JCM Marchall) il vaut mieux que certains effets passent après. Sinon la saturation risquerait bien d’écraser complètement un delay discret. De plus si une pédale est placée dans la boucle, le signal ne passera pas par le préampli et donc ne sera pas affecté par le gain ou l’égalisation.

 

Les différents types de boucles

La boucle en série

Il s’agit du type de boucle le plus courant. La totalité du signal traverse la boucle d’effets.

La boucle parallèle

Elle intervient également après le circuit de préampli. Mais elle suis un parcours parallèle au signal non traité entre le préampli et l’ampli de puissance. On dose le taux de signal traité avec un potard de « mix ». A 100% tout le signal passe par la boucle d’effets, à 50% seule la moitié du signal est traité et les 50% restant ne sont pas affectés. Cela peur véritablement apporter un réel interêt notamment pour effectuer des compressions parallèles ou mixer plusieurs sonorités.

Comment placer les effets ?

On regroupe les pédales d’effets de guitare en trois groupes :

Saturations : Overdrive, Distorsions, Fuzz

Modulation : Chorus, Flanger, Phaser, Tremolo, Vibrato

Spatialisation : Delay, Reverb

Il faut savoir que rien n’est fixé, et les meilleurs sons ont parfois été trouvés en allant à l’encontre des coutumes. Cependant ceci vous donnera un bon point de départ pour tirer le meilleurs de vos pédales.

  • On conserve les saturations au sol, avant d’attaquer l’ampli
  • Le placement des modulations dépend, souvent de la sonorité que l’on veut leur donner. Certains les placent en entrée d’ampli alors que d’autre les placent dans la boucle. Là il faut expérimenter !
  • On place les effets de spatialisation dans la boucle
  • Concernant les effets de traitement comme les EQ, compresseurs, boosters, noise gate, ils restent généralement au sol même si un noise gate placé dans la boucle vous supprimera le souffle apporté par un préampli poussé.

Voici un exemple typique de placement :

Guitare → Compresseur → Modulateur de fréquences (Octaver, Whammy, Vibrato…) → Equalizer → Pedale de volume → Wah Wah → Overdrive/Disto/Fuzz

Dans la boucle : Filtre (Chorus, Flanger, Phaser…) → Tremolo → Delay → Reverb → Boost → Noise Gate → Sound Enhancer

Les autres utilisations

Send = Sortie directe

On peut tout à fait utiliser la sortie send pour autre chose que pour y mettre des effets. On peut y mettre l’accordeur par exemple. Vous aurez l’avantage de toujours l’avoir à disposition. Il n’agira pas comme un filtre sur le signal et ne dénaturera pas le son.

Vous pouvez aussi relier cette sortie à une console ou un enregistreur. Vous aurez de fait le son de votre ampli sans aucune pollution sonore ni parasite que l’on pourrait avoir avec un micro devant le haut parleur. Vous obtiendrez le son brut du préampli. Vous devez par contre reconstruire ou émuler à l’aide de plugins ou logiciel le passage du son à travers un haut parleur.

Return = Entrée pour un nouveau préampli

Si vous êtes en possession d’un multi-effet type Boss GT100 ou POD Line6 ou d’un préampli externe, vous pouvez vous brancher directement sur le return de la boucle d’effets. Ainsi, vous vous affranchirez du préampli de base de votre tête ou combo. Votre son ne sera pas filtré par la partie préamplification de votre ampli.

Cablage préampli guitare

Utilisation du « Fx Return » pour câbler un nouveau préampli

Cablage enregistreur guitare

Utilisation du « Send » de la boucle pour brancher un enregistreur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Antoine

Découvrez JEKYLL WOOD l’homme orchestre  aux 1000 pédales 😉

    Commentaires récents :


Laisser un commentaire

Votre emailne sera jamais publié ou partagé. Les champs requis sont avec un *

*
*